Skip to content

Victoire en catimini des anti-avortement européens

novembre 16, 2010

Ca s’est passé le 7 octobre dernier au Conseil de l’Europe. L’ Assemblée devait se prononcer sur un texte devant faciliter le recours à l’avortement en Europe (« le droit à la clause de conscience du corps médical »). Mais alors que les anti-avortements étaient tous présents, les pro-avortements (majoritaires en théorie) avaient quasiment déserté l’Assemblée, sous-estimant l’enjeu du texte.

Aucun hôpital, personne ou Institution ne peut être poursuivi ou tenu pour responsable ou attaqué pour un refus d’exécuter, d’assister ou de subir un avortement.

Du coup, les anti-avortements ont complètement modifié la portée du texte qui défend maintenant les médecins opposés à l’IVG. Or même dans les pays où l’IVG est autorisé, de nombreux médecins refusent d’en pratiquer (en Italie par exemple). Cette nouvelle résolution demande  aux 47 états du Conseil de l’Europe de garantir dans leur législation le droit à l’objection de conscience.

Si la résolution doit être ratifiée par les états pour entrer en vigueur, c’est une première brèche ouverte dans le droit -fragile- à l’avortement.

Une info entendue sur France-info.com, Eur@dioNantes (dans l’Europe selon elles #1) et vue sur le blog de l’Hôpital Saint-Vincent de Paul.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :