Skip to content

Un strip-tease peut-il être féministe?

novembre 4, 2010

 

Dirty Martini. POC Photo DR

A la sortie de Tournée de Mathieu Almaric, prix de la mise en scène à Cannes 2010, de nombreuses critiques avaient loué cet hommage à des femmes qui jouent avec leur corps, loin des stéréotypes machistes du strip-tease. Certains ont même dit qu’il était féministe. Un film où l’homme –Joaquim joué par Amalric-, censé être le héro, se prend les pieds dans le tapis. Où l’homme se découvre –dans tous les sens du terme- grâce à des femmes qu’il ne considérait que comme des objets de scène. Ou du moins des objets lui permettant de revenir sur scène. Bref, un très bon film tant pour son propos que pour son esthétique cinématographique.
Mais finalement que voit-on du show de ces 7 performeuses ? (dont un homme, ne l’oublions pas ! Mais dans ce blog l’orthographe est aussi féministe) Dans le film, on ne voit que quelques minutes ….qui donnent envie de vérifier si la version longue est aussi réussi que le clip.

Retour à Nantes, pionnière du New Burlesque (..en France)
Si Mathieu Amalric a popularisé le genre du new Burlesque (ndlr : cet effeuillage humoristique par des femmes qui ne ressemblent pas forcément au Top10 des mannequins anorexiques) les Nantais le connaissaient depuis 2004, et avaient revu les artistes de Tournée en 2007 au festival de l’Estuaire.

La véritable tournée française du Cabaret New Burlesque a donc commencé par leur port d’arrivée. Le 12 octobre, la grande salle en béton du Lieu Unique était transformée en salle cabaret, avec des tables rouges, comme dans le film Chicago. Et j’y étais avec mon micro. Ambiance…

« Quand vous voyez une paire de seins, applaudissez ! »
Bienvenue dans le Cabaret Burlesque…vous êtes accueilli par Kitten on the Keys :

Ceci est un montage, de l’introduction…qui rassurez vous ne dure pas 30 secondes mais annonce la couleur !

Résultat à la fin du spectacle : la frustration créée par le film Tournée est enfin comblée parce que j’ai « vu »…oui mais quoi ?

  • Des numéros drolatiquement sensuels et politiquement incorrects, comme celui où Dirty Martini se transforme en symbole de la Justice qui fini par s’étouffer avec des billets de dollars.
  • D’autres à la fois poétiques et vulgaires comme celui de Julie Atlas Muz capables de simuler des gestes sexuels et deux secondes plus tard de danser dans un ballon avec la plus grande grâce.
  • D’autres numéros très rock acrobatiques comme ceux de Rocky Roulette, qui ne vous feront plus jamais voir un poulet KFC de la même manière
  • D’autres très décevants où je n’ai pas réussi à voir autre chose que des femmes se dénudant

Face à ce spectacle inédit qui bouscule les codes du strip-tease en même temps qu’il les utilise, je suis sortie troublée. Ni complètement conquise, ni complètement réfractaire… Comme le disait Laurie Penny, ancienne actrice anglaise de New Burlesque, si ça se résume à montrer des femmes en chair sur scènes en quoi est-ce féministe ?

Incapable d’y répondre de but en blanc, j’ai tendu mon micro vers les spectateurs/trices.. surpris/es comme moi mais apparemment conquis/es.

Pour vous est-ce  différent d’un strip-tease de call-girl ?
Oui répondent-ils….

Jusqu’à dire que c’est un show féministe ?
Euh oui…mais non pas vraiment

Pour Mimi le Meaux « Bien sûr que c’est féministe, mais ce n’est pas le but »
Interview en anglais dans le texte. Mimi Le Meaux, l’héroïne de Tournée et artiste du Cabaret New Burlesque, rappelle à juste titre, que l’équipe du spectacle est mixte….donc que ce n’est pas qu’un truc de femmes.

« J’ai choisi de faire un beau spectacle, sans politique, même si certains numéros ont un sens politique. Mais politique au sens large, pas seulement féministe »

« Le burlesque c’est rendre grand des choses insignifiantes »
Voilà une définition qui plaira aux fanatiques du lol journalisme.

« Ca vient du strip tease, on ne peut pas le renier. Mais on ajoute des aspects originaux du Burlesque (ndlr: né au 19ème siècle) et du vaudeville »
Conclusion de Mimi Le Meaux « finalement c’est toujours du strip tease…mais différent! »
Pour un avis plus admiratif de l’effeuillage burlesque…faites quelques pas virtuels dans la catégorie « Le stylo de Léa »

Ariane Lavrilleux

Publicités
One Comment leave one →
  1. novembre 23, 2010 5:25

    Je trouve que l’on en fait des tonnes sur l’aspect « femmes bien en chair » , à part Dirty Martini les performeuses du Cabaret New Burlesque sont plutôt de taille moyenne . Le problème est plutôt que l’on nous inflige à longueur de temps des portemanteaux rachitiques , qui représentent désormais la norme dans l’inconscient collectif (voir la teneur des commentaires sur Julie Atlas Muz : http://www.dontmiss.fr/n28472-1/julie-atlas-muz-elle-montre-ses-fesses-a-cannes-un-look-super-ose–reactualise.html ).

    Dans ce cas , ce n’est pas uniquement « montrer des femmes bien en chair » (comme l’ont tenté les insipides pubs Dove il y a quelques années), c’est imposer dans l’espace public (puisque presse et affichage urbain il y a ) la vision de ces femmes qui piétinent allègrement les canons de beauté officiels, avec humour et talent , qui jouent également avec leurs corps soit-disant atypiques pour casser l’image lisse de la femme idéale (on n’est pas beaucoup à oser les tatouages et les résilles in real life , hélas).

    Bien sûr que c’est féministe , ne serait-ce que par le concept (qui est juste effleuré dans le film) : il s’agit de numéros créés intégralement par ces femmes , de la chorégraphie aux costumes , comme le dit Kitten on the Keys dans Tournée « It’s OUR show » .

    Enfin il ne faut pas non plus oublier que le burlesque était à l’origine une forme de critique sociale .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :